Un peu d'histoire

Femme naturiste

C'est en 1931 que les frères Durville décident de fonder le premier centre naturiste. Le Levant n'a connu jusqu'alors que conflits et révoltes. Cinquante ans après la fermeture de la colonie pénitentiaire de Sainte-Anne, en 1848, ils choisissent cette île isolée pour lancer le concept d'un domaine naturiste.

Malgré les difficultés, sur la plus éloignée des Iles d'Or, un véritable village a peu à peu émergé du maquis avec sa petite mairie annexe, sa poste, son école, et même une jolie chapelle construite par les habitants dans les années 50. Ce village accueillant n’est pas un centre de vacances naturistes comme il en existe un peu partout en Europe.

Le naturisme des frères Durville est encore présent. La convivialité et la simplicité de la vie levantine en témoignent. Vêtus ou dévêtus, tous les visiteurs sont les bienvenus pour peu qu’ils acceptent de se montrer aussi tolérants que les villageois, pour quelques heures, quelques jours ou plus si vous tombez, vous aussi, amoureux de cet île.

Amoureux de leurs jardins souvent magnifiques les habitants seront heureux de vous montrer les plantes les plus inattendues qui se sont installées dans cet endroit unique.

Vous pouvez acheter le DVD sur l'histoire d'Héliopolis dans les commerces levantins.

Chapelleen1955-vig.jpg
1559.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service.